1961/62 - new york
<<< retour à la liste des destinations



1961 - Etat de New-York.
J'ai rejoint Marcel le Coréen en cavale de France. Il m'épaulera pour que je puisse me documenter et ramener "Du rififi à New-York".

Juif oranais, pris dans la guerre des Zemmour, il sera abattu en octobre 1973 dans le 17ème en allant voir sa mère qu'il adorait.

L'ancien patron de la Brigade mondaine, Roger le Taillanter en fait mention dans son livre remarquablement documenté :
"Les derniers seigneurs de la pègre" (Julliard).

en compagnie de marcel le coréen à new-york, 1961

1962 - harlem, new-york

1962 - 148 west 124th street, new-york

2012 - 148 west 124th street, new-york

"DU RIFIFI A NEW-YORK"

Résumé - A. le Breton - 2002 - Editions du Rocher

" Nous ne sommes pas de vrais truands. Nous n'avons pas de contacts avec la pègre et les flics ignorent jusqu'à notre existence. " Cela suffira-t-il à Louis Coppolano et ses acolytes pour échapper à la police et au syndicat du crime ? Et pour réussir le casse le plus sensationnel de tous les temps : celui des coffres de joaillerie de la 5e Avenue ? Ensemble, Louis, Jean l'Oranais, le petit Sam, Steve, Bob et M'man vont tenter l'aventure. Paname n'est plus qu'un rêve lointain : cette fois, le rififi éclate à New York, dans l'univers sombre du jazz et de la drogue. Là vont s'affronter, par l'intermédiaire d'un petit vieux hors du commun, deux types de malfrats bien différents : d'un côté Johnny et Frankie, gangsters sans scrupule, de l'autre une bande de petits truands à l'honneur et à la parole indéfectibles, loyaux et fidèles en amitié.

du rififi à new-york